• Home
  • Isolation phonique murs et cloisons

Isolation phonique murs et cloisons

Une maison silencieuse, est une maison où on se sent bien.

Pour atteindre un niveau de zénitude optimal et ne pas être dérangé par les bruits venant d’une autre pièce de la maison, sur un côté ou au-dessus, il faut isoler phoniquement les murs, les cloisons et peut-être le plafond.

Pourquoi l’isolation phonique est primordiale, et quels matériaux sont à utiliser, on vous dit tout.

Obtenir 3 devis gratuitement

Pourquoi correctement isoler phoniquement les murs de sa maison

comment isoler ses murs

Si vous avez déjà vécu dans une habitation mal isolée, alors vous avez déjà votre réponse.

Que ce soit pour vous, pour les personnes qui vivent chez vous, ou parfois pour vos voisins, le bruit peut être une cause de stress et de problème divers.

Vous aimez écouter votre musique, sans que ça dérange les autres autours, vous n’aimez pas entendre la TV de la chambre à côté, pendant que vous regardez votre émission préférée dans votre salon, vous ne voulez pas empêcher vos enfants de s’amuser comme ils le souhaitent, mais en rentrant du boulot, vous aimez bien retrouver un peu de calme.

Bref, vous avez parfois besoin de votre espace sans être agacé par tous les bruits alentours.

Pour toutes ses raisons, l’isolation phonique est un bon moyen de trouver de la sérénité et un confort de vie accrue dans toute la maison, aussi bien pour vous que pour votre petite famille.

C’est réellement un point à ne pas négliger au moment de la construction, pour s’éviter un maximum de désagréments et pour être toujours content de rentrer chez vous le soir.

Si vous voulez isoler votre maiso, demandez tout de suite votre devis gratuitement !

Quels sont les matériaux d’isolation pour les murs et les cloisons

On utilise généralement des matériaux dits fibreux. C’est leur structure, souple et fibreuse qui absorbe les sons et permet d’atténuer ou de faire disparaître les bruits.

C’est idéal pour traiter les bruits aériens, qui proviennent d’un côté ou du dessus d’une pièce.

Les matériaux tels que la laine de verre, la laine de roche, mais aussi des isolants d’origine végétale comme le chanvre ou le liège, ou animale comme les plumes de canards ou la laine de mouton, sont certifiés et les performances évaluées pour promettre une isolation acoustique de très bonne qualité.

Pour une isolation encore plus complète, vos cloisons peuvent être recouvertes de plaques de plâtre acoustiques qui offre un gain d’affaiblissement phonique supérieur à un doublage BA13 standard. Ces plaques sont constituées d’une structure cristalline de gypse amortissant.

Avec cette composition, on réduit par deux les bruits perçus en comparaison avec du BA13, soit un gain de 3dB, ce qui n’est absolument pas négligeable.

Quelle épaisseur ?

isolation-son

C’est bien sur l’épaisseur du doublage qui aura un rôle prédominant dans l’isolation phonique.

Le choix de l’épaisseur s’effectue alors en fonction du besoin ou de l’objectif d’affaiblissement sonore, de la place qu’il est possible d’utiliser pour cette isolation et bien sûr de votre budget.

Vous aurez compris, que plus l’isolation est importante, et plus vous perdrez des m² habitables.

Toutefois, il faut savoir qu’en choisissant une épaisseur adaptée, l’isolant phonique fera également office d’isolant thermique.

Il faudra choisir pour cela un isolant thermo-acoustique.

L’avantage de ses solutions, c’est qu’il est possible d’ajouter ensuite de nouvelles prises murales, ainsi que leurs gaines, sans détériorer l’isolant.

Enfin, pour une isolation aussi parfaite que possible, il faudra peut-être isoler le sol, ou encore les fenêtres.

Obtenir 3 devis gratuitement