• Home
  • Principes de l’isolation phonique

Principes de l’isolation phonique

On considère le bruit comme un problème de santé publique en France et plus généralement en Europe.

Il est responsable de bien des maux, et il est inconcevable de vivre dans un endroit bruyant plus stressant qu’apaisant.

C’est pourquoi l’isolation phonique d’une habitation doit être étudiée et mise en œuvre de la meilleure des façons. Ici, je vous explique quels sont les principes de l’isolation phonique.

Obtenir 3 devis gratuitement

De quoi nous protège l’isolation phonique ?

Principes-isolations-phonique-acoustique

Que ce soit le jour ou la nuit, les nuisances sonores ont à long terme un impact néfaste sur notre santé : troubles du sommeil, problème d’audition, stress, et même maladies cardiovasculaires peuvent être les conséquences directes d’un environnement trop souvent bruyant.

Une bonne isolation phonique de notre habitation, de notre lieu de travail ou même notre lieu de loisir ne se négocie donc pas, et nous apportera un véritable confort qui nous permettra de vivre plus sereinement.

L’affaiblissement acoustique

C’est l’unité de mesure de l’affaiblissement acoustique (notée Rw), qui nous permet de déterminer la qualité et les performances de l’isolation acoustique d’une habitation.

Elle est toujours exprimée en décibels. Par exemple, si un bruit émis est de 100 dB dans une chambre, et que vous le percevez à 40 dB dans votre salon, alors l’affaiblissement acoustique Rw est de 60 dB.

Il existe deux notions bien distinctes lorsque l’on cherche à réduire les nuisances sonores, l’isolation acoustique, mais également la correction acoustique.

La première, qui nous intéresse un peu plus, a pour objectif de gérer la transmission sonore d’un lieu à un autre en amortissant le son à travers les parois.

La correction acoustique, quant à elle, consiste à contrôler la réflexion et l’absorption du bruit d’une pièce, pour modifier les sons en les réduisant pour un hall d’entrée par exemple, ou à l’inverse en les accentuant, pour une salle de concert.

Obtenir 3 devis gratuitement

3 principes de base à respecter en isolation phonique

Il existe 3 principes de bases qu’il faut absolument respecter pour espérer obtenir un endroit à vivre correctement isoler du bruit et des vibrations.

problème-pollution-sonore

L’étanchéité

Si l’air passe, alors le bruit passe, c’est aussi simple que ça.

En assurant tout d’abord l’étanchéité de toutes les ouvertures, que ce soit les portes ou les fenêtres, on peut déjà faire baisser les décibels provenant de l’extérieur de manière significative.

Cependant même si l’étanchéité doit être optimale, il ne faut pas tout calfeutrer.

En effet, il y a certaines normes à respecter pour que votre maison respire correctement et que l’air soit renouvelé comme il se doit.

Si l’isolation phonique est importante, la qualité de l’air l’est tout autant.

La loi de masse

Le principe de cette loi nous explique que plus le matériau est lourd et mieux il isole du bruit.

Pour une même épaisseur, une cloison montée avec un matériau lourd nous isolera toujours mieux qu’une cloison plus légère.

Pour être concret, un mur en béton est un bien meilleur isolant qu’un mur en plâtre.

C’est une notion qui a son importance, que ce soit en construction ou même en rénovation.

Si vous souhaitez être isolé le mieux possible alors les matériaux pour la conception de vos murs devront être lourds.

La loi masse-ressort-masse

Ce principe s’applique pour les parois plus légères, pour un plafond par exemple ou un sol, ne pouvant supporter un matériau trop lourd.

On combine alors plusieurs matériaux, et on utilise des parois doubles (briques, plaques de pâtre…) qui sont séparées par un ressort.

Le ressort est un matériau isolant qui absorbe le bruit.

Généralement, il s’agira de laine minérale, de plaque de liège, ou encore de cellulose.

Le bruit heurte alors la première masse, il est ensuite amorti par l’isolant ou le ressort, et se propage avec moins de puissance à la seconde masse.

Obtenir 3 devis gratuitement